Nicole Garcia – marraine 2018 2017-11-06T14:38:03+00:00
NICOLE GARCIA
MARRAINE DE LA PROMO 2018

En 2018, c’est Nicole Garcia nous fait l’immense honneur d’être la marraine de la deuxième promotion de l’école de cinéma et de la télévision : Travelling.

BIOGRAPHIE

Après avoir passé son enfance et son adolescence à Oran où elle est née en 1946, dans une famille de pieds-noirs, Nicole Garcia arrive en France métropolitaine en avril 1962, et termine sa classe de première à Montpellier. Elle s’inscrit à la faculté pour suivre des cours de philosophie et prend aussi des cours d’art dramatique. Elle entre au Conservatoire national d’art dramatique et obtient, en 1967, un premier prix en Comédie moderne. Le premier film où elle joue Des garçons et des filles sort en 1967, mais c’est grâce à Que la fête commence de Bertrand Tavernier, en 1974, qu’elle se fait remarquer des professionnels et du public. En 1977, Henri Verneuil l’engage pour Le Corps de mon ennemi. Nicole Garcia obtient son premier rôle principal dans La Question, film retiré des salles parce qu’il dénonce la torture pendant la Guerre d’Algérie. Son personnage d’épouse trompée dans Le Cavaleur la rend populaire et lui vaut de recevoir le César du meilleur second rôle féminin. Elle tourne dans Mon oncle d’Amérique d’Alain Resnais, Les Uns et les Autres de Claude Lelouch, L’Honneur d’un capitaine de Pierre Schoendoerffer, Garçon ! de Claude Sautet, La Petite Lili de Claude Miller…

En 1990, Nicole Garcia entame une carrière de réalisatrice, s’attachant à disséquer la complexité des rapports humains dans les longs métrages qu’elle réalise : Un week-end sur deux (1990) tourné dans l’Hérault et Le Fils préféré (1994) sont remarqués par la critique, Place Vendôme (1998) et L’Adversaire (2002), qui met en scène Daniel Auteuil, remportent du succès auprès du public. En 2006, elle présente Selon Charlie à Cannes. Figure majeure du cinéma français, on retrouve l’actrice dans Ma place au soleil en 2007. En 2010, elle repasse derrière la caméra et s’entoure d’acteurs dans l’air du temps tels que Marie- Josée Croze, métamorphosée en blonde platine, Sandrine Kiberlain sensible et Jean Dujardin, à fleur de peau, dans une comédie dramatique, Un balcon sur la mer, ayant pour toile de fond la Guerre d’Algérie. En 2014, elle préside le jury de la Caméra d’or lors du 67e Festival de Cannes. Cette même année, elle tourne à nouveau dans la région du Languedoc-Roussillon Un beau dimanche. En 2016, Nicole Garcia réalise Mal de pierres, présenté en compétition à la 69e édition du Festival de Cannes où elle dirige Marion Cotillard et Louis Garrel dans un drame rural, intime et incandescent.

X