loader image
L’ÉCOLE SUPÉRIEURE DU CINÉMA & DE LA TÉLÉVISION DE MONTPELLIER

Michel
Boujenah
Parrain 2022

Parrain de la promotion 2022

MICHEL BOUJENAH

En 2022, c’est Michel Boujenah qui nous fait l’immense honneur d’être parrain de la sixième promotion de l’école de cinéma et de la télévision Travelling.

En 1972, après quelques stages de comédie, Michel Boujenah monte avec ses deux amis, Paul Allio et Corinne Atlas sa propre compagnie de théâtre « La Grande Cuillère », dans laquelle il fait monter sur scène des comédiens amateurs, des adolescents de banlieue.

Il écrit et met en scène tous ses one-man-show qui retournent les stéréotypes négatifs tout en affirmant son identité culturelle. Son premier spectacle en 1980, Albert, remporte un grand succès. Il y incarne son propre personnage, et prend pour thème la vie des juifs tunisiens immigrés en France. Après un deuxième spectacle en demi-teinte, il reprend son personnage d’Albert. Le suivant, Les magnifiques, une série de portraits de juifs franco-tunisiens est à nouveau un grand succès. Il est alors reconnu par le public, les médias et le monde du spectacle, et sa carrière est lancée.

En 1985, il joue dans Trois hommes et un couffin de Coline Serreau avec André Dussollier et Roland Giraud, et obtient le César du meilleur acteur dans un second rôle et son premier grand succès d’acteur de cinéma où il devient populaire. Il joue la suite 18 ans après en 2002.

En 1992, il fait partie de la sélection de candidats pour le César du meilleur acteur, pour son film Le Nombril du monde d’Ariel Zeitoun, où il rompt avec ses rôles de comiques. En 1998, il est le parrain de l’œuvre humanitaire du Téléthon de France 2 pour la recherche sur la myopathie et les maladies neuromusculaires. En 2003, il écrit et réalise son premier film, Père et Fils avec Philippe Noiret, Charles Berling et son neveu Matthieu Boujenah. Cette comédie a pour sujet un père qui tente de réunir ses trois fils. Les personnalités des quatre personnages sont quatre des facettes de sa propre personnalité. Il est nommé aux César de la meilleure première œuvre de fiction, et remporte un nouveau succès avec son one man show les Nouveaux Magnifiques au théâtre du Gymnase de Paris, avec une nouvelle série de portraits de juifs tunisiens, vingt ans après la création des premiers.

En 2007, il est nommé directeur artistique du Festival de Ramatuelle, succédant à Jean-Claude Brialy,décédéle30mai2007.En2008,ilprésente son spectacle Enfin libre !

Après quelques rares apparitions (Ultimatum en 2008, Les Bureaux de Dieu la même année et La Grande vie en 2009), Michel Boujenah repasse derrière la caméra en 2016 et livre la comédie dramatique Le Cœur en braille porté par les jeunes Alix Vaillot et Jean-Stan Du Pac, mais aussi Charles Berling et Pascal Elbé (que le cinéaste retrouve).

Demande de documentation

NIVEAU D'ÉTUDES *
CYCLE SOUHAITÉ *
VOTRE DEMANDE