L’ÉCOLE SUPÉRIEURE DU CINÉMA & DE LA TÉLÉVISION DE MONTPELLIER

François Xavier DEMAISONPARRAIN 2019

Parrain de la promotion 2019

FRANÇOIS-XAVIER DEMAISON

En 2019, c’est Francois-Xavier Demaison qui nous fait l’immense honneur d’être le parrain de la troisième promotion de l’école de cinéma et de la télévision : Travelling.

François-Xavier Demaison est un humoriste et acteur français. Il fait ses débuts à l’écran par de la figuration grâce au hip-hop : dans le clip de l’artiste Kool Shen L’avenir est à nous avec Dadoo et Rohff puis dans celui de Kayliah Belly Dance avec Pegguy Tabu en tant qu’homme de ménage. Parallèlement, il tient des petits rôles au cinéma : les comédies Tout pour plaire, de Cécile Telerman, Olé !, de Florence Quentin (2005) et L’Auberge rouge, de Gérard Krawczyk (2007). L’année 2008 lui permet d’accéder à la révélation critique : Antoine de Caunes le choisit pour prêter ses traits à Coluche dans le biopic Coluche, l’histoire d’un mec. Pour sa prestation, l’acteur reçoit une nomination au César du meilleur acteur en 2009.

L’acteur est à l’affiche du Petit Nicolas, en septembre 2009. La même année, il apparaît dans deux autres succès : la comédie potache Disco, de Fabien Onteniente, puis l’acclamée comédie dramatique Le Premier Jour du reste de ta vie, de Rémi Bezançon. En 2009, il se voit confier des rôles dans des comédies populaires tendres et familiales : Tellement proches, d’Éric Toledano et Olivier Nakache, Neuilly sa mère !, de Gabriel Julien-Laferrière, et surtout Le Petit Nicolas, de Laurent Tirard où il prête ses traits au Bouillon, le surveillant général. L’année 2010 lui permet de passer au drame : il évolue aux côtés de Benoît Magimel dans le thriller d’action Sans laisser de traces, de Grégoire Vigneron. Il est aussi à l’affiche de La Tête en friche, de Jean Becker. En 2011, c’est par la comédie qu’il tente de s’imposer en tête d’affiche : d’abord avec la romance francobelge La Chance de ma vie, de Nicolas Cuche, où il fait face à Virginie Efira. Puis surtout en jouant le rôle-titre de la satire Moi, Michel G., milliardaire, maître du monde, de Stéphane Kazandjian. A la télévision, il participe à deux épisodes de l’acclamée série télévisée Fais pas ci, fais pas ça, alors dans sa saison 4.

En 2014, il endosse de nouveau le costume du Bouillon pour la suite Les vacances du Petit Nicolas, toujours sous la direction de Laurent Tirard. Et enfin en 2015, il tient l’un des rôles masculins de la comédie de femmes Arrête ton cinéma !, de Diane Kurys. Parallèlement, en 2015, il décroche son premier rôle régulier à la télévision, qui lui permet de revenir à un registre dramatique : le commissaire Molina dans la mini-série thriller de France 2 : Disparue, développée par Charlotte Brandström.

L’année 2016 est de nouveau chargée côté cinéma. Il revient dans un rôle dramatique : celui d’un broker dans le biopic L’Outsider, de Christophe Barratier, retraçant le parcours de Jérôme Kerviel. Puis il partage l’affi che de la comédie satirique Les Têtes de l’emploi avec Franck Dubosc et Elsa Zylberstein. Dans le cadre de la promotion du fi lm, il participe à l’émission « Les Recettes Pompettes » avec Monsieur Poulpe. Le 28 août 2017, à l’occasion de fêter les 15 ans de D’art d’art, il présente le programme court sur France 2. Enfin, il s’investit dans la production à travers les sociétés8 B2Films et Bitou Productions avec le film documentaire Mon Maître d’école, réalisé par la journaliste Émilie Thérond. Pour 2017, il prépare les sorties de la comédie dramatique Comment j’ai rencontré mon père, de Maxime Motte, où il donnera la réplique à Isabelle Carré, et de la comédie Jour J, second essai de Reem Kherici.